Le saviez-vous ?

LES ANIMAUX

D’où viennent les animaux ?

98 % des animaux de zoo sont nés en captivité.
Ils font l’objet d’échanges entre les parcs zoologiques via les EEP. Il est aujourd’hui interdit de prélever les animaux dans la nature (à quelques exceptions près), mais il reste des individus prélevés à une époque où il n’y avait pas de législation (souvent des cadeaux de chef d’État à chef d’État). 
Aujourd’hui, notre but est de reproduire les espèces en captivité.

Au zoo, que mangent les animaux ?

Chaque espèce reçoit des rations adaptées à son régime alimentaire : de la viande pour les carnivores, une majorité de fourrage pour les herbivores, etc… La consommation des animaux du zoo s’élève ainsi annuellement à :

375

tonnes de foin

25

tonnes de granulés pour herbivores

17

tonnes de viande

20

tonnes de pommes

27

tonnes de carottes

40

tonnes de fruits et légumes

Peut-on nourrir les animaux ?

Non, il est interdit de nourrir tous les animaux. Ils sont suivis par leurs soigneurs animaliers, la biologiste et le vétérinaire qui déterminent la ration alimentaire équilibrée et adaptée à chacun.
 Un aliment extérieur peut les rendre gravement malades ou provoquer des conflits entre les animaux !

Comment peut-on faire pour protéger ces animaux ?

Il faut commencer par faire attention aux gestes quotidiens : économies d’énergie, utilisation de produits respectueux de l’environnement, recyclage des déchets… Sensibiliser son entourage à ces problèmes, et refuser de participer à tout type de trafic animal (animaux vivants, carapaces de tortue…) sont aussi des points primordiaux.

Vous pouvez aussi soutenir des associations de protection de la faune et la flore, soit en donnant de votre temps, soit de manière financière. 
L’association Ecofaune, association zoologique de la Barben, peut aussi recueillir vos dons et les reverser à des associations qui œuvrent sur le terrain pour protéger les populations animales sauvages.

LE ZOO

En quelques chiffres…

700

animaux

130

espèces

33

hectares de parc

9

km de sentier pour les visiteurs !

Combien le zoo reçoit-il de subventions ?

Ce parc est entièrement privé et ne reçoit aucune subvention. C’est uniquement avec les recettes qu’il fonctionne, et peut rénover, améliorer, agrandir les enclos… C’est donc la venue chaque année de nombreux visiteurs qui permet tout cela !

Peut-on donner des animaux au zoo ?

Non, nous n’acceptons pas d’animaux de particuliers. 
Le mieux est de toujours bien réfléchir avant de prendre un animal chez soi, afin d’éviter de devoir l’abandonner faute de place ou de temps pour s’en occuper…

Peut-on déposer un animal blessé au zoo ?

La loi protégeant la Faune Sauvage française, nous ne pouvons accepter ces animaux. Ils doivent être recueillis par un centre de soin agréé.

Pour les oiseaux, vous pouvez contacter le Centre de soins du Pont de Gau (Camargue) au 04 90 97 82 62

Pour les oiseaux et mammifères le Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage de Buoux au 04 90 74 52 44.

Comment devient-on soigneur animalier ?

Le métier de soigneur est un métier passionnant, mais nécessitant adaptabilité, goût du travail en équipe, sens du contact (avec les visiteurs), rigueur et respect des règles, et une bonne dose d’énergie !
 Trois écoles en France vous permettent d’obtenir ce diplôme (attention le nombre de place est toutefois limité) : le Centre de Formation d’Apprentis Agricoles du Lot (CFAA), situé à Gramat, l’Institut Rural de Carquefou, et le Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole de Loir-et-Cher (CFPPA), situé à Vendôme.

Le zoo prend-il des stagiaires ?

Malheureusement nous ne pouvons répondre positivement à toutes les demandes que nous recevons. Nous privilégions les élèves suivant les formations de soigneurs animaliers, ou en études de biologie ou vétérinaires, à partir de leur 2ème année. Pour des raisons de sécurité, nous ne prenons pas de stagiaires mineurs.