Alpaga

Alpaga

Aujourd’hui essentiellement élevés dans les Andes, les alpagas supportent le manque d’oxygène lié à l’altitude grâce à différentes adaptations, telles qu’une grande quantité de globules rouges dans le sang. Légèrement plus petits que leurs cousins les lamas, ils fournissent viande, peau, excréments (utilisés comme combustible et comme engrais), et surtout de la laine ! Douce et chaude, celle-ci est une des plus fines au monde et néanmoins très résistante, c’est pourquoi elle est très appréciée. Au temps de l’Empire Inca, elle était ainsi réservée à la royauté !
Domestiqués depuis 6000 ans, ils ne sont plus rencontrés à l’état sauvage.

Au zoo de La Barben, les alpagas partagent un parc avec les moutons Thônes et Marthod… une autre espèce domestiquée !

Nom latin : Lama pacos
Classe : Mammifères
Ordre : Cétartiodactyles
Famille : Camélidés
Taille : 1.2-2.2 m de long, 0.9m de haut (à l’épaule)
Poids : 55-70 kg
Longévité : 10 à 20 ans
Gestation : 8 – 11 mois
Nombre de petits : 1
Habitat : plaine de montagne
Régime alimentaire : herbivore
Distribution : centre et sud des Andes, du Pérou jusqu’en Argentine.
Statut de conservation : espèce domestique

Mammifères