Girafes du Niger – l’ASGN

logoasgnEn 1995, il ne restait dans toute l’Afrique de l’Ouest, plus que 50 girafes, isolées sur un plateau du Niger. En cause : l’extension des zones cultivées, la chasse, le braconnage et la désertification.

Depuis plus de 15 ans, avec l’appui de nombreux parcs zoologiques, l’ASGN multiplie les efforts pour sauver ces girafes, et mène différents programmes complémentaires auprès d’une centaine de villages :

  • suivi de la population de girafes et reboisements
  • sensibilisation et éducation des populations humaines
  •  aide au développement local : construction de puits, attribution de micro-crédits, formations agricoles, soutien sanitaire …

Grâce à ce travail, cette population compte plus de 450 girafes en 2016 !
Si cette population de girafes reste extrêmement fragile, ce programme est un véritable succès, et prouve qu’il est possible d’agir efficacement en rétablissant une cohabitation harmonieuse entre hommes et girafes. Le zoo de la Barben et l’association Ecofaune sont partenaires de ce programme depuis 2005.

Partenaires ASGN : Bioparc Doué la Fontaine (Fr), représentant européen de l’ASGN –  Zoo de Champrepus (Fr) – Zoo de Maubeuge (Fr) – Zoo de Lyon (Fr) – Association KIBOUJ (Fr) – Association SECAS (Fr) – Société COMREST (Fr).

Conservation