Gnou bleu

La grande migration…

Les gnous sont adaptés à la course : endurants et rapides ils peuvent atteindre 80 km/h. Si les femelles et leurs petits vivent en troupeaux, les mâles sont solitaires. Mais en période de migration, tous forment des groupes de milliers d’individus, s’étendant sur des kilomètres, pour rejoindre des zones où la nourriture sera plus abondante.

A La Barben, ils évoluent dans la plaine africaine, en compagnie des rhinocéros blancs, des oryx beisa et des autruches.

Nom latin : Connochaetes taurinus
Classe : Mammifères
Ordre : Cétartiodactyles
Famille : Bovidés
Taille : 1.4 à 2.4 m de long,  hauteur à l’épaule 1 – 1.45 m
Poids : 118 – 275 kg
Longévité : 21 ans
Gestation : 8 – 8.5 mois
Nombre de petits : 1 petit
Habitat : savane
Régime alimentaire : herbivore
Distribution : du Sud du Kenya au sud de l’Angola jusqu’au nord de l’Afrique du sud.
Statut de conservation : espèce non menacée

Mammifères