Hyène rayée

Mal-aimée.. mais utile

Les hyènes sont des animaux puissants aisément reconnaissables avec leur allure de chien, leur dos incliné vers l’arrière et leur mâchoire très développée capable de casser des os. Moins connue que la hyène tachetée, la hyène rayée garde ses mystères. Elle se reposerait seule ou en petits groupes familiaux dans son terrier, mais chasserait en solitaire. Elle se nourrit en effet de charognes, mais aussi de proies, fruits, végétaux, et même détritus !
Mais les hyènes sont persécutées, car on raconte à tord qu’elles pillent les tombes et volent les enfants. Elles souffrent en outre de la diminution du nombre de charognes. Elles sont ainsi en voie de disparition ; pourtant elles jouent un rôle sanitaire primordial, en éliminant charognes et ordures, sources de maladies !

Au zoo vit un couple, qui a élevé avec succès une première portée en 2016. C’est un très bel événement, car il n’y en général qu’une ou deux portée par an dans les zoos d’Europe… Nous espérons avoir qu’il y aura d’autres naissances !
Il évolue dans 3 parcs reliés les uns aux autres. Ainsi, chaque individu peut disposer de son propre espace !

Nom latin : Hyaena hyaena
Classe : Mammifères
Ordre : Carnivores
Famille : Hyénidés
Taille :  65-80 cm de haut, 1 m de long
Poids : 30 – 40 kg
Longévité : 24 ans
Gestation : 3 mois
Nombre de petits :  1-4
Habitat : savanes, régions désertiques et montagneuses
Régime alimentaire : charognard, carnivore, frugivore
Distribution : Nord et Est de l’Afrique, Moyen-Orient, Asie
Statut de conservation : espèce quasi menacée

Mammifères