Oryx algazelle

Des mois sans boire…

Ces élégants oryx ont différentes adaptations leur permettant de vivre dans les zones désertiques du nord de l’Afrique. Leur pelage clair reflète la lumière du soleil, leurs sabots élargis permettent de marcher dans le sable, et leur température corporelle peut s’élever à 46°, limitant les pertes d’eau liées à la transpiration. Ils peuvent ainsi vivre sans boire durant plusieurs mois !
Mais ils furent victimes de la chasse et de la compétition avec le bétail pour l’alimentation et l’eau, si bien que cette espèce a disparu du milieu naturel depuis les années 1990. Grâce aux individus présents en parcs zoologiques, des programmes de réintroduction peuvent être mis en place… C’est le cas d’une de nos femelles, partie en 2014 rejoindre un programme de réintroduction au Tchad.

A La Barben, le groupe d’oryx algazelles, qui accueille régulièrement des naissances, partage un parc avec les ânes de Somalie, une espèce elle aussi originaire des milieux désertiques.

Espèce en EEP

Nom latin : Oryx dammah
Classe : Mammifères
Ordre : Artiodactyles
Famille : Bovidés
Taille : 1.8 m de long, 1.2 m de haut
Poids : 100 – 150 kg
Longévité : 20 ans
Gestation : 8 – 8.5 mois
Nombre de petits : 1
Habitat : steppes et désert
Régime alimentaire : plantes, un peu fruits
Distribution : aujourd’hui disparu dans la nature, auparavant en Afrique du nord, du Maroc et Sénégal jusqu’en Égypte et au Soudan.
Statut de conservation : espèce éteinte en milieu naturel

Mammifères