Tortue hargneuse

Aussi appelée tortue serpentine, cette tortue est aquatique. Elle est caractérisée par ses pattes larges et ses griffes puissantes. Si elle est à l’aise dans l’eau c’est moins le cas lorsqu’elle est sur terre, c’est pourquoi souvent elle choisit l’attaque comme moyen de défense. Et attention : sa puissante mâchoire est très coupante !
Cette tortue est un omnivore opportuniste, se nourrissant d’animaux vivants, mais aussi de charognes, de plantes aquatiques,… Tout ce qui lui passe devant la bouche !

Cette espèce étant considérée comme dangereuse, il est nécessaire de posséder un « certificat de capacité » pour en posséder. Néanmoins, quelques tortues hargneuses ont été relâchées dans des cours d’eau français, où elles représentent un danger pour la faune locale… et les humains !

A La Barben, les tortues hargneuses partagent le terrarium des caïmans à lunettes, avec lesquels la cohabitation se passe sans souci !

Nom latin : Chelydra serpentina
Classe : Reptiles
Ordre : Testudines
Famille : Chelydridés
Taille : 20 à 45 cm
Poids : 4 à 16 kg
Longévité : 30 ans dans la nature, 45 à 50 ans en captivité.
Incubation : 10 à 15 semaines
Nombre d’œufs : 20 à 40
Habitat : eau douce ou saumâtre, avec de la boue ou de la végétation pour se cacher.
Régime alimentaire : carnivore
Distribution : Amérique du nord et centrale.
Statut de conservation : espèce non menacée

Reptiles