Yack

Compagnon des tibétains

Le yack est adapté aux montagnes tibétaines : jusqu’à 6000 mètres d’altitude, des températures atteignant -40°C… Différentes adaptations lui permettent d’y vivre, notamment en supportant le manque d’oxygène, le froid et les rayons solaires puissants.
Le yack domestique est une des espèces les plus importantes pour les tibétains, fournissant viande, laine, lait…
Les yacks sauvages, eux, ne sont plus rencontrés que dans quelques zones non perturbées par les Hommes, et sont considérés comme menacés de disparition.

Nom latin : Bos mutus
Classe : Mammifères
Ordre : Cetartiodactyles
Famille : Bovidés
Taille : jusqu’à 3.25m de long, 2m de haut
Poids : 330 – 1000 kg
Longévité : 20 ans
Gestation : 9 mois
Nombre de petits : 1
Habitat : montagne
Distribution : Plateau tibétain (Chine, Inde, disparu du Népal et Boutan)
Statut de conservation : espèce vulnérable

Mammifères